Clarisse Roche

Je suis arrivée sur le chemin de la création il y a une dizaine d’années, après avoir intégré en 1999 une école de sculpture sur bois dans le Vaucluse  et quelques années après m’être “fait la main” en ornementation dans une menuiserie drômoise.

J’ai très vite compris que mon épanouissement dépendrait de cette liberté créative qui est aujourd’hui indispensable à mon équilibre et qui m’insuffle un formidable élan de vie !

                                    “Créer, c’est vivre deux fois”          Albert Camus

Au fil du temps, mon travail est devenu plus contemporain , mes sculptures évoquant le minéral et le végétal . Mais j’affectionne aussi les animaux , qu’ils soient stylisés ou plus figuratifs , et j’aime rendre compte de leur diversité, aussi bien dans leurs formes que dans leurs attitudes.  Aujourd’hui j’associe le bois et le raku: ces deux matières se faisant écho sont une source d’inspiration sans limite !

Temoignages

Nous vivons avec deux des oeuvres de Clarisse et c’est un bonheur renouvelé à chaque regard posé sur nos sculptures. Nos amis et familles ont aussi apprécié le travail. Clarisse, tu as le devoir de continuer. Ton talent et ta sensibilité devraient te mener loin. Informe nous de tes prochaines expos.

Marie et Yvan, Morestel (FRANCE)

Clarisse, je vous ai rencontré sur le salon d’Evian, j’avais adoré votre travail, c’est pourquoi je suis repassé par votre atelier pour vous acheter 2 créations magnifiques. Merci pour cette Belle rencontre .

Gérard (Haute Savoie)

Decouverte de l’Atelier, de vos oeuvres qui me téléportent dans un univers délicieux. Vous avez le devoir de Continuer à oeuvrer .. et que la force soit avec vous.

Christian (Annecy)

” Les courbes amples sont sans retenue, de l’origine elles s’élancent. S’ouvrent alors, de multiples univers en expansion.

Sur le bois, sur la terre, elles marquent l’empreinte de galaxies naissantes, fossilisées, fixées, mais jamais figées.

Éternisées… De sphères cosmiques en circonvolutions poétiques, de spirales en hélices, Clarisse, dans ses œuvres, inspire

la genèse, parce que son art est générateur de corps célestes. Lorsqu’elle crée , d’instinct ses mains façonnent l’émotion

à l’état brut, dans la matière brute , en douceur. S’élève enfin un éléphant majestueux, un bélier mythique ou un buffle

dans sa forme la plus pure. Quand elle réinvente le bois ou la terre, lorsqu’elle remarie les matières, redonne sa place

au règne animal, elle nous invite à un voyage que nous n’avions pas prévu, où nous ne savons pas aller seul, au début des temps.

Elle nous emmène où le monde est fort, où le monde est beau, parce qu’il est à l’origine, là où tout commence et où tout est à prendre.

Un monde généreux. ”

Jean-Marc

Clarisse Roche - Esquisse